La BPCO

La BPCO

La BPCO est une maladie respiratoire chronique qui touche les bronches et détruit les tissus pulmonaires. Elle touche 6 à 8% des Français de plus de 40 ans. La journée mondiale de lutte contre la BPCO aura lieu le 20 novembre prochain, occasion pour sensibiliser les personnes à cette maladie.

Publié le 18/11/2021

La BPCO ou bronchopneumopathie chronique obstructive est une maladie qui touche les bronches en les obstruant et en détruisant les tissus pulmonaires.

Les symptômes : toux grasse chronique quotidienne avec expectoration, essoufflement, gêne respiratoire qui peut mener à l'insuffisance respiratoire.

Les causes :

La cause première de cette maladie est le tabagisme. Elle touche 6 à 8% de personnes de plus de 40 ans en France et constitue la troisième cause de décès dans le monde.

D'autres facteurs de risque existent tels qu'une exposition prolongée à des particules de pollution ou de produits chimiques, poussière, ou encore une infection respiratoire dans l'enfance ou des facteurs génétiques qui auraient influé sur le développement des poumons.

Manifestations et complications :

Lorsque l'essoufflement, la toux et les expectorations augmentent brutalement et durent plus de 48 heures on parle d'exacerbations qui aggravent la BPCO. 

La BPCO comporte 4 stades d'évolution qui vont de léger pour un VEMS (volume expiratoire maximal par seconde) ≥ 80% à très sévère pour un VEMS < 30%.

Les risques de complication de la BPCO sont l'emphysème et l'insuffisance respiratoire qui impose une hospitalisation avec oxygénothérapie pour compenser le manque d'oxygène dans le sang. Une assistance ventilatoire et parfois même une intubation peuvent dans les cas extrêmes être nécessaires.

Les traitements :

Il n'existe pas de traitement pour soigner une BPCO mais on peut retarder son évolution d'une part en cessant la consommation tabagique et avec des bronchodilatateurs, des corticoïdes, de l'oxygénothérapie ou encore de la kinésithérapie respiratoire. Une bonne hygiène de vie est également conseillée avec une alimentation saine et équilibrée et la pratique d'exercice physique. Chez les patients atteints de BPCO les vaccinations anti-grippe, contre la pneumonie et contre la Covid-19 sont fortement recommandées.

Les lésions broncho-pulmonaires sont irréversibles, la BPCO doit donc être dépistée au plus tôt en mesurant le souffle. À l'occasion de la prochaine journée de lutte contre la BPCO le 20 novembre prochain, une sensibilisation à cette maladie, des stands d'information avec mesure du souffle sont proposés dans de nombreuses villes françaises.