MARS BLEU

MARS BLEU

Vaincre les idées reçues liées au cancer colorectal

Publié le 10/03/2021

Le cancer du côlon se développe à partir des cellules qui tapissent la paroi interne du côlon.

Dans plus de 80 % des cas, il provient d'une tumeur bénigne, appelée polype adénomateux, qui évolue lentement et finit par devenir cancéreuse.

Il se déclare généralement après 50 ans (95 % des nouveaux cas, dont 46 % après 74 ans)

Le cancer colorectal représente, par sa fréquence, le TROISIEME CANCER chez L'HOMME et le DEUXIEME chez la FEMME;

Quels sont les facteurs de risque :

L'âge : comme pour la plupart des cancers, le risque d'avoir un cancer colorectal augmente avec l'âge.

Tabagisme  : augmente le risque de cancer, surtout lorsqu'il est important et perdure depuis longtemps.

Facteurs individuels : Les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin, comme la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse, augmentent le risque de cancer.

Inactivité physique : Le surpoids et la sédentarité sont 2 facteurs de risque identifiés.

Alimentation non équilibrée : Eviter le régime pauvre en fibres. Limiter les graisses animales, la viande rouge et l'alcool.

Génétique : Le risque est plus élevé lorsqu'un parent du 1er degré a déjà été atteint par la maladie, notamment avant l'âge de 50 ans.

L'exposition à des polluants et à des substances chimiques : une corrélation a été observée entre l'exposition prolongée à des polluants (l'amiante par exemple) et la survenue  de cancer colorectal.

Comment le détecter ? quels sont les symptômes ?

- Douleurs abdominales *

- troubles du transit intestinal *

- Présence de sang dans les selles *

- Une anémie *

- Amaigrissement inexpliqué *

- Altération de l'état de santé général * et:/ou une légère fièvre persistante.

- Pour le cancer du rectum, saignements du rectum ou rectorragies *

*  ces symptômes ne veulent pas dire cancer. Ils peuvent apparaître indépendamment d'un cancer colorectal. En cas de doute, prenez rendez-vous avec votre médecin traitant.

Comment se faire dépister ?

Le test immunologique simple à faire chez soi, parlez-en à votre médecin.